READING

Une lettre d’information

Une lettre d’information

Cette « lettre » pour vous faire part de l’activité de l’association et vous dire que nous sommes passés dans une autre dimension, cela pour 3 raisons :

  • La principale étant le changement d’équipe à la direction de notre ville, et la place donnée dorénavant aux associations dans la vie locale
  • La situation sanitaire qui conduit à un déblocage de fonds considérable au profit des associations à tous les niveaux : Etat, région, département, territoire….
  • Une équipe, bien que très réduite, qui a envie de participer à cet élan.

À titre d’exemple :

  • Lundi : atelier sur la charte de la vie associative Sylvie et Gérard – Commission consultative des services publics Francis
  • Mercredi : présentation aux élus et délégué du préfet des projets politique de la ville, puis réunion avec la Direction des affaires culturelles Sylvie – Préparation du Noël solidaire : coordination Lydie

Sous réserve de l’accord du préfet, le 19 décembre la ville organise une journée festive : Noël solidaire. Rêvons la culture est porteur de 3 projets
• Guirlandes pour les vitrines des commerçants
• Sapin de Noël géant en tricot
• La Guitoune dans les quartiers

Pour 2021 nous avons déposé 5 projets :
• La guitoune dans les quartiers
• Festival des animaux avec l’école Renoir et dans le quartier du petit Noisy
• Changer de trottoir, une déco en grand de nos trottoirs
• Les boites aux lettres dans la ville
• Un cabaret poétique
• Soundpainting avec la microfolie

De tout ça on avait prévu d’en parler en vrai lors de notre AG, malheureusement ….

La crise sanitaire oblige à plus de travail pour trouver les formats coronavirus compatibles ou à travailler pour rien car les annulations sont nombreuses.Nous reviendrons vers vous en début d’année pour la mise en place d’une organisation plus large, plus participative, pour mener à bien les projets 2021 et développer notre communication.

Pour cette fin d’année retenez la date du 19 décembre, après midi, pour accompagner la Guitoune à la Renardière, à Stephenson et finir l’après midi en centre ville.
Il y a besoin de monde, pour valoriser le travail de ceux qui ont restauré la Guitoune, des musiciens, pour interpeller le public, pour rendre chaleureux ces moments de partage dont on a tant besoin. On aimerait vous retrouver à cette occasion, ça fait si longtemps…