READING

Retour en images sur notre journée du 22 juin

Retour en images sur notre journée du 22 juin

Un grand merci à tous pour cette magnifique journée, ensemble !

Invités par les acteurs de la friche Ulysse et dans le cadre des week end éphémères, Rêvons prend ses quartiers d’été au centre de Noisy le Sec. L’an passé c’était au Merlan, l’an prochain nous agirons ailleurs sans doute. A Rêvons, nous avons la bougeotte, la balade facile et des passions ardentes. Les habitants des quartiers apprécient notre venue car ils savent que ce sera un jour de fête, de rencontres et qu’il restera quelque chose de l’ordre de l’ouverture et de la fantaisie, un possible, un moment inattendu dont on se souvient et qu’on aimerait voir revenir. Vous pouvez si vous le désirez rejoindre l’association, chacun avec ce qu’il sait faire pour participer au montage d’ événements comme cette journée, ce « petit » événement ici. Plus on est de fous, … plus grande sera la fête !

Mais revenons à Rêvons, Rêvons la culture ? Qu’est-ce qu’on y fait et pourquoi ? Nous sommes partis de l’hypothèse que nos cultures, nos talents, méritaient d’être associés pour les partager avec le plus grand nombre. Chacun profitant ainsi de l’activité de l’autre en apportant sa propre culture, ses savoir-faire ou bricolages artistiques. Notre palette s’étend du jardinage au tricot en passant par la musique et la cuisine, du cirque ou du théâtre, de la peinture au vivre ensemble et encore. Soyons artistes de nos vies et de notre ville

Et si on associait le rêve et la ville ! La ville rêvée, utopique, le pensé dans le territoire. Si on augmentait le paysage en l’animant de façon singulière tout en partageant et additionnant nos cultures, nos modes de vie et d’expression dans les rues et nos demeures. C’est ce que nous vous proposons de faire lors de cette journée dans ce « cœur de ville ». Coeur, vous l’admettrez n’est pas un vain mot. Coeur de ville c’est un lieu qui palpite qui bat la mesure, qui donne le rythme. Quel sera le rythme de cette journée, quel bruit de battement ? Et ce cœur, comment battra-t-il dans le futur ? La ville change et nous avons décidé d’accompagner ce changement, de participer et s’engager dans cette mutation. Coeur ne veut pas dire centre, c’est juste l’organe qui renouvelle le sang de nos artères et de nos rues. La rue comme celle-là et son bouillon de cultures, cette somme de pensées, de conversations et d’actes. Nos cultures, nos rencontres ou nos heurts construisent la cité. Cela peut être merveilleux ou pauvre. Soyons merveilleux …