READING

La « Guitounienne » ou une certaine idée de la cul...

La « Guitounienne » ou une certaine idée de la culture en mouvement.

L’association « Rêvons la culture » est un groupe composite qui considère la culture au sens large. La culture n’est pas le privilège de certains érudits, elle s’exerce et existe dans tous les foyers et tous les esprits. Elle est autant le fait de ce qui se fait dans sa cuisine ou le bricolage, ce qui se trouve dans nos placards ou sur nos murs et nos étagères, dans un coin de jardin, dans l’intimité d’un atelier d’artiste ou encore sur les cordes d’un violon. Elle est autant dans les supermarchés, la rue, les galeries d’arts ou nos écrans… La culture est donc une errance permanente entre divers lieux et centres d’intérêt, virtuels ou pas.

À l’association « Rêvons la culture » il nous paraît essentiel de revenir à des choses simples fondées sur le partage et l’échange. Le groupe de tricoteuses en est l’illustration manifeste. Cette activité regroupe des femmes (quelques hommes sont très tentés) issues de milieux divers, ravies de se retrouver pour tricoter et papoter, fabriquer de l’utile ou du décoratif. Souvent à la recherche d’un lieu qui les abrite, elles vont de brasseries en lieux improvisés, parfois quand il fait bon sur la Friche Ulysse en centre ville.

Nous aimerions trouver à Noisy un endroit où l’on pourrait envisager des activités avec enfants ou adultes, un local pour se retrouver. En attendant,  nous avons donc décidé de fabriquer une sorte de roulotte pouvant se déplacer dans les quartiers de la ville et abriter quelques activités ouvertes du groupe, prototype de ce que pourraient être des petites unités mobiles où se réunissent les habitants désireux d’échanger leurs savoirs ou savoirs faire, plus simplement des lieux où l’on se retrouve pour fabriquer du lien (le joli mot !).

Vous le constatez tous, la Ville se transforme, le béton gagne tous les jours un peu plus de terrain et nous déplorons le fait qu’il existe peu d’espaces où l’on se pose parfois pour ne rien faire, ou pour trouver de la compagnie. C’est dans ces lieux que la culture naît et grandit, dans la flânerie que naissent les grandes idées à condition qu’il y ait un échange et une  émulation. « Rêvons » est donc une plate-forme brute, une sorte de laboratoire où peuvent s’échafauder vos projets secrets de création des plus modestes aux plus ambitieux. Nous réunissons tous les atouts pour le faire. Cette fameuse « guitounienne » peut répondre à ce que nous attendons dans un territoire : de drôle de repères, comme les cabanes de notre enfance où s’épanouissent nos talents cachés et une culture singulière.

Francis Oudin, coprésident de « Rêvons la culture ».

Dans le cadre des « ateliers d’artistes portes ouvertes », le samedi 5 octobre 2019, une déambulation de la « Guitounoisienne » à travers le centre ville est proposée par « Rêvons la culture ». Trois arrêts, trois rendez-vous avec le public, où vous pourrez assister à des spectacles vivants découverts sur place et rencontrer l’équipe de « Rêvons » :

  • Devant la Friche Ulysse, rue Bouquet de 14 h à 14 h 30

  • Sur le parvis de la Galerie/Centre d’art contemporain,  de 15h à 16 h.

  • Place du Merlan, à proximité de la micro-folie de 16h30 à 17h30.

  • Retour et arrêt sur la friche Ulysse vers 18 h.