READING

Février : les activités de Rêvons la culture

Février : les activités de Rêvons la culture

Affiches

Malgré les conditions compliquées nous entendons bien poursuivre nos actions dans les quartiers avec, et pour, les habitant-e-s. Nous avons tant à faire pour que cette ville montre ses véritables couleurs et que les talents qu’elle contient participent à un territoire heureux, vivant. Nous rêvons que les espaces de créations rouvrent pour que nous partagions sans limite ce qui nous importe et pouvoir mener nos actions dans tous les quartiers.

Rêvons la culture défend la culture, la fait vivre dans des conditions inédites.  En attendant de pouvoir faire avec les habitant-e-s, nous faisons pour les habitant-e-s, en proposant des « petits coins de ciel bleu » dans la tristesse ambiante.  C’est ainsi que nous avons mis de la couleur dans la ville en décembre avec le sapin exposé au théâtre et les guirlandes chez les commerçants.

Pour le début de l’année 2021, nous préparons un événement hors les murs :

  • Affiches sur le thème du confinement et de la défense de la culture
  • Exposées dans différents lieux de la ville

 

Cheval de trop

Une sculpture : « Le cheval de trop », grandeur nature, construite par des membres du groupe et enveloppée par les tricoteuses. Cette réalisation sera présentée lors du salon des artistes et ensuite acheminée dans le théâtre des Bergeries en lieu et place du sapin. Cette même sculpture sera présente au 140 dans le Petit Noisy lors de la « parade des animaux », au mois de juin. Dans ce même cadre les activités menées cette année dans deux classes de l’école Renoir seront présentées sous forme de petits spectacles. D’autres actions de rue sont prévues lors de ce moment festif.

 

La Guitoune (plate-forme mobile)

Encore quelques heures de travail et la Guitoune sera prête à sillonner Noisy, avec musiciens ou autre animation. Nous proposons que sa 1er sortie soit à l’occasion du salon des artistes dans le quartier des Bergeries.

Nous avons aussi en projet,

Changer de trottoir : en octobre couplé avec l’ouverture des ateliers d’artistes organisée par la galerie, de peindre les trottoirs de la ville. POURQUOI PEINDRE DES TROTTOIRS ?

Alors qu’ils sont essentiels à nos déplacements, ils représentent un espace méprisé car souvent sales. A peine piétinés, aussi vite oubliés, les trottoirs ne procurent aucun plaisir, aucune surprise et pourtant ils résonnent de nos trajets aller-retour quotidiens sur Noisy le sec. Il est assez rare de trouver des peintures contemporaines pérennes sur les trottoirs. C’est ce que nous proposons (pour 1 an ou 2) à Noisy le sec. Et, ainsi, créer un circuit artistique à travers la ville.

En juin, la parade des animaux, au petit Noisy …

La Guitoune tournera dans les quartiers avec une programmation qui s’adaptera aux conditions sanitaires.

En collaboration avec la Microfolie, des ateliers Soundpainting sont programmés …